La vache salers

 

Nous connaissons l'Auvergne grâce à  ses volcans,son histoire ,ses fromages , mais aussi grâce à ses vaches, que l'on appelle les salers!

Apprenons et découvrons cette vache si particulière!

Image 58

 

 

À l'origine, la vache salers se situe dans le Cantal autour du village de Salers, le cantal et le massif central.

Jadis, on la nommait " race auvergnate".

Au 19 ème siècle, elle change de nom et devient " race salers"  grâce à Ernest Tyssandier d'Escoux.

Il met en pratique sa théorie qui consiste à selectionner les meilleures vaches et les faire se reproduire entre elles. Et non les croiser avec différentes races. Ainsi nait la vache salers.

Aujourd'hui, on la trouve dans 85 départements français et 25 pays du monde.

Elle est élevée pour sa viande  (qui est succulente tendre et bien rouge ) et  son lait sert à fabriquer 

des fromages régionaux tel que le cantal, le salers.

Plusieurs sortes de vaches se partagent les pâturages mais la salers se différencie grâce à sa couleur acajou, ses poils longs frisés et épais , sa robustesse ( elle mesure1,40m au garrot et supporte très bien les écarts de température -15 et 30°c) et à la forme de ses cornes.

C'est une VTT : vache tout terrain. Ses membres bien développés et ses ongles solides facilitent ses déplacements sur n'importe quel terrain: caillouteux, humide, pentu.

Chaque année, au mois de mai , les vaches partent vers les pâturages d'altitude que l'on appelle les estives.

L ´ herbe y pousse à foison et broutent tranquillement jusqu'en octobre puis descendent à la ferme pour passer 

un hiver à l'abri du froid dans l'étable où elles seront nourries au foin.

Elle peut avoir un veau par an. Elle est très maternelle surveillant et protégeant bien son petit.

C'est aussi une bonne nourrice. Elle peut allaiter deux veaux à la fois. 

Les petits prennent  en moyenne 1 kg par jour grâce à ce bon lait. Ils sont sevrés lorsque leur poids atteint les 300kg.Image 54

 

La vache est un ruminant. Elle mastique les aliments, les mélangent à sa salive et les avalent.

ensuite elle commence à ruminer:  La nourriture avalée remonte dans sa bouche et la mâche à nouveau

pour la digérer .

La traite des salers est très spéciale Car la vache doit avoir son veau à côté d'elle.

Quand la mère a son petit près d'elle, elle donne davantage de lait.

au début de la traite, l'éleveur laisse le petit téter un petit peu puis il l'attache à la pâte avant 

de sa mère.

Quand l'éleveur a fini  de la traire, le veau peut à nouveau taiter.

 

 

                                                                                                                                         Image 55

Image 56

          Etre incollable sur la vache salers.     

L'odorat  est son sens le plus développé: À l'odeur elle reconnaît son petit et les vaches de son troupeau.

Pour brouter: Elle entoure la touffe d'herbes avec sa langue, elle la serre puis la coupe en relevant sa tête.

Ainsi l'herbe n'est pas arrachée et n'abîme pas la prairie.

_Elle mange environ 70 kg de nourriture par jour ( herbe, céréales , betteraves, foin...)

_Elle boit de 80 à 100 litres d'eau par jour

_Elle peut produire environ 10 litres de lait par jour et jusqu'à 3000 litres par an.

_Une génisse est une demoiselle. Elle devient une vache lorsqu'elle met au monde son premier veau.

_Un bœuf est un mâle qui a été castré ( il ne peut pas se reproduire)

_ un taureau est un mâle reproducteur.

_Un broutard est un jeune mâle qui accompagne sa mère au pâturage.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Kerviel 11/06/2014

Texte bien écrit, cultivant et pédagogique. Merci pour cette étude, cela a été un plaisir de vous lire.

2. marie1010 (site web) 11/06/2014

Merci beaucoup pour ce gentil message!
J'espère vous revoir dans notre belle région .
Amitiés

Ajouter un commentaire