Journée médiévale sur le site de Miremont

Aujourd'hui j'ai décidé d'emmener Louwenn  à la journée médiévale sur le site de Miremont à Chalvignac.

Un château en ruine datant du XI è siècle. 

Une fois par an, l'association de la sauvegarde des ruines de Miremont invite des passionnés de reconstitutions historiques pour vivre l'ambiance du moyen-âge.

 

Image 91

 

Ce matin, le soleil nous a accueilli à rayons ouverts! ce qui nous a rendues de bonne

humeur. Depuis le temps que nous l'attendions!

L'accès n'est pas facile pour arriver sur le site parce qu'il a plu depuis des jours et le chemin est boueux.

Je me gare sur le parking, sors la poussette de Loulou et nous nous dirigeons vers l'entrée. Accueillies par une dame en costume d'époque (entrée 2€).

Une fois sur le site , nous entendions des cris et des rires d'enfants.

Nous nous dirigions directement vers eux et nous découvrions une horde de gamins courant 

à toute vitesse sur des adultes en armure, bouclier à la main  pour se protéger de l'assaut 

infantile.

 

Image 92

Au bout de Trois tentatives, les adultes se retrouvèrent par-terre.

 

Image 93

Quand la bataille fût terminée , tout le monde se rendit à la visite des ruines du château.

Raconté par un historien passionné par le château de Miremont.

 

Image 94

L'éthymologie du mot "Miremont" signifie mire: guetter, observer et mont: hauteur. 

Situé à CHALVIGNAC dans le Cantal, non loin du barrage de L'Aigle, les ruines du château de Miremont 

domine la vallée de la Dordogne et le plateau de Mauriac à 640 m d'altitude.

C'était jadis l'une des forteresses les plus puissantes de la Haute-Auvergne.

Hélas nous ne savons pas grand chose sur l'origine de ce château mais nous pouvons imaginer une forteresse

à fière allure dominant le territoire pour mieux se défendre de ses ennemis.

 

Trois grandes familles se sont succédées dans ce château.

 

   - les Seigneurs Mauriac-Miremont (1075 à 1347)

le château appartient à Pierre Aimar de Miremont , premier seigneur dont l'histoire nous rapporte le nom , qui vivait qu XIème siècle vers 1050 , la jalousie de son frère qui voulait tout posséder l'entraîna dans d'interminables batailles fratricides.
Pierre Aimar de Miremont eut deux fils : Bernard et Guy. L'aîné hérite du château mais il ne revint pas de son pèlerinage en terre sainte et dons le château revint à son frère.
Dans la succession généalogique des seigneurs de Miremont , on retiendra Gédoin de Miremont qui eut trois fils et deux filles. En 1347 , ses filles Marthe et Marguerite devinrent coseigneurs de Miremont.


                - les Seigneurs de Saint Exupéry (1347 - 1576)


la famille Saint Exupéry , connue depuis le XIIème siècle était originaire du Limousin. La branche aînée s'allia aux Miremonts. Vers 1330 , Marthe de Miremont épousa Hélie de Saint Exupéry. Ils eurent trois fils , l'aîné hérita du château. En 1347 , après une guerre de 17 ans , le château devint un site stratégique anglais assiégé par Badafol. En 1378 , contre une rançon de 5000 livres , Badafol accepta de quitter le château.
Après Hélie de Saint Exupéry deuxième , Guy de Saint Exupéry hérita du château en 1548. Après sa mort le château revint à sa femme ,
 Madeleine de Saint-Nectaire.


               - les Seigneurs Bourbon - Malause (1576-1746)


avec l'union de Françoise de Saint Exupéry , fille de Madeleine de Saint-Nectaire , et d'Henri Bourbon-Malause , le château de Miremont devint un fief huguenot (surnom donné par les catholiques français aux calvinistes).
Des batailles ravagèrent Miremont et les derniers descendants de Saint Exupéry vendirent la seigneurie de Miremont.

En 1747, le château fut vendu au marquis Louis Hector de Siamane.

En 1760, face à son entretien coûteux, le marquis decida de le vendre pour materiaux de construction:

_ La toiture, les pierres de taille, les cheminées, les jombages de portes, les linteaux...

Tout disparait petit à petit.

 

Il ne reste plus grand chose hélas! trois tours d'une quinzaine de mètres parées de lierre,les bases d'un donjon, un large fossé et

les remparts prêts à s'effondrer.

Depuis son extinction, les ruines du château  subissent les assauts du temps et des intempéries.

 

" Dramatiques comme des squelettes, les ruines ont une majesté sobre, une grandeur dépouillée: elles sont l'histoire figée

dans la pierre"

Image 154

Nous continuons la visite à l'arrière des ruines et il paraitrait que le fantome de Madeleine de St Nectaire surgirait à la nuit tombée.

Madeleine de St Nectaire épousa Guy de Mirmont en 1548. Elle devint jeune veuve. Elle se mit à la tête des vassaux de son mari.

Lorsque Gilles de Montal vint attaquer le château de Mirmont en 1574, elle engagea le combat contre lui et chargea elle même l'ennemi.

Décédée en 1575 à 49 ans.

 

Img 0082

En poursuivant notre visite nous apercevons un groupe d'enfants assis sagement, écoutant les conteurs.

 

Img 0087Bon! ok! il y a plus de grands enfants que de petits!

 

Nous arrivons dans le village moyenâgeux

 

 

                                                    Le camp des vikings

Img 0093                                                           

   Image 153                                                  

Img 0079

Img 0095

C'est l'heure de manger, il faut faire la queue

 

Img 0099

           

                   Au menu pour 12€

 jambon braisé, lentilles, ratatouille, pomme de terre braisée

Image 155et en dessert

Img 0103Crêpe ou tourte aux pommes.

 

Pour digérer, nous avons fini le tour du site. Regardant les enfants s'adonner aux jeux de guerre. .

Img 0104

14H30, nous quittons le site de Mirmont heureuses d'avoir passer un bon moment , mais une chose est sure! 

nous reviendrons l'année prochaine!

 

 

aa

 

château ruines Cantal

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau