moulin roue horizontale cantal

Le moulin de Chambres

                                                      Le coup de foudre

 

Quand nous arrivons au moulin, je suis emmerveillée par la beauté du site.

Un vrai petit paradis.

01b8602a582a24b1b1d3d58b4070e7471e535ba004Dommage que le moulin tombe en ruine.

Les pierres sont belles mais la toiture est vraiment dans un très mauvais état!

01ddc37b1b6b0da059123f425af8d52c0ed829934cLa Lauze coule le long du moulin.

012f5c8b757862236a66802aeedaf64c5af21d1b87Nous commençons à faire le tour du moulin et nous découvrons une sorte de cave voutée. Peut-être pour y stocker du bois?

Je dis à Pierre qu'à force de visiter des moulins nous deviendrons incollables!

Il n'y a aucune date de construction, j'ai fait des recherches sur ce moulin mais je n'ai rien trouvé, hélas!

Nous entreprenons quelques fouilles et nous découvrons un moulin à roue horizontale.

Donc très très ancien.

 

0132361a4d1b4910a58c344c9e16701b8586ff99cbLa meule à l'air intacte mais le sol...près à s'éffondrer sous nos pieds.

A l'étage au dessus, on aperçoit une grande pièce avec un cantou 

0123c90f7e364ae4d873bf7acc40faf5d862a9c156

Nous avons la nausée, voir ce bijou voué à la déchéance. Je n'ose faire un pas de peur que les poutres s'éffondrent

sur moi.

011938fc172fe74bcf3fb52d442895fc6e771f974e

Un escalier en piteux état grimpe à l'étage au-dessus. Une sorte de mezzanine pour y stoker le grain, sans doute.

 

012bfaea2d44ce24141df45f79617d9c63dbc10890

Courageuse mais pas téméraire! non! je ne suis pas kamikase! Je me contente juste de prendre quelques photos volées

à l'éntrée! C'est trop dangereux de s'aventurer à l'intérieur. D'ailleurs, Pierre veille au grain!

Mais à qui appartient ce moulin? Pourquoi le laisser se délabrer? 

Manque de moyen, c'est sûr! et je peux comprendre! mais il peut-être classé "monument historique!"

Appartenait-il au château de CHAMBRES? Tant de questions qui ont besoin de réponses!

Je suis allée sur les archives départementales en lignes mais niet! nada! niente, tipota, nothing! RIEN!!!!

Va falloir que je m'y déplace en espérant y trouver des choses intéressantes.

Comme dit Pierre, tout le monde s'en fout!

Je continue à fouiner et je vois une fenêtre à barreaux .

016f6c2c3134710b33813e75af7d4e5317b60d1801 Regardez la porte en face. Si on l'ouvre je n'ose imaginer le désastre!

Et cet engin sur la gauche? qu'est ce? J'ai direct pensé à une guillotine! 

Je l'ai montré à des agriculteurs, chasseurs , mais aucun n'a su me dire ce que c'était!

 

A quelques pas de là, d'autres ruines !

015d0b6ef6e9aa5834aa149a64451fe1f8a755d45aPlausiblement pour y mettre du bétail.

 

Mais ce qui fait le charme de cet endroit c'est La Lauze!

01be4fa7c3f1078905d3fc4a3e57aba14bf355f640Le paradis des pécheurs et des romantiques.

J'adore cet endroit, c'est magique! Un vrai coup de coeur!

J'ai du mal à partir d'ici.

Pierre veut m'emmener voir le village de CHAMBRES. Il se situe en hauteur par apport au moulin.

 

à suivre...

 

 

 

Le moulin de la Fanchette

Cet après-midi Patrice et moi avons rendez-vous avec Pierre visiter" le moulin de la Fanchette" dans la vallée du Mars.

Nous arrivons dans  "Le Vaulmier"  rattaché à la communauté de communes du Pays de Salers.

Non loin d'Anglard de Salers et de ST Vincent, la commune est arrosée par la rivière du Mars .

Nous descendons de voiture près du panneau indicateur du moulin et nous commençons à marcher le long

du Mars sur un sentier sinueux et inondé.

Moulin

 

Moulin 3

Heureusement que nous avons mis les bottes !

 Moulin 4Nous arrivons sur les lieux où notre guide nous attend. 

Il s'appelle Antoine, retraité et bénévole  à la restauration du moulin.

Jadis, 7 moulins à farine siègeaient au bord du Mars sur la commune du Vaulmier.

Le moulin à eau est la première machine fonctionnant grâce à une autre énergie que la force humaine ou animale.

Il servait à moudre le grain en farine, la noix en huile grace à sa force motrice.

Les premiers datent du 1er siecle av J-C.

Au X ème siècle, son utilisation était gratuite. 

Au début du moyen-âge, il devient la propriété du seigneur et les paysans étaient obligés de

payer une taxe très lourde pour pouvoir l'utiliser, il leur était défendu de construire leur propre moulin

 ce qui provoqua  de nombreuses émeutes.

Juste après la révolution, l'abolition des privilèges supprima toutes ces règles.

Les moulins évoluent de siècle en siècle jusqu'à l'apparition de la machine à vapeur qui fournit

un rendement plus important et un travail régulier.

Aussi, le coup de grâce est donné aux moulins qui se retrouvent à l'abandon.

Nous pouvons saluer la bonté, la générosité et la passion de personnes comme Antoine s'impliquant corps et âmes à la restauration de notre patrimoine. A l'aide des bénévoles, ce petit bâtiment historique a retrouvé une nouvelle jeunesse.

Antoine nous raconte que ça n'a pas été si simple!

Les moulins n'étaient pas communaux dans la vallée du Mars. Ils dépendaient de sections réunissant plusieurs hameaux.

La Fanchette distribuait une trentaine de maisons.

Etant donné qu'il n'était pas communal, le conseil municipal a refusé sa restauration.

Une quinzaine d'année plus tard, la rénovation a été lancée grâce à des subventions obtenues et à l'ardeur de volontaires bénévoles passionnés.

_"Au début, il fallait tout nettoyer autour du moulin. Des branchages, des lierres l'avaient englouti.

On ne voyait plus la lauze ! raconte Antoine.

Patrice demande quelle est la date de sa construction .

_"Regardez! c'est inscrit sur une pierre à l'entrée!

 

Moulin5Nous ne comprenons pas la signification des croix, même Antoine ne sait pas.

Nous entrons à l'intérieur. L'habitacle ne doit pas dépasser les 9 m2. Sur le coté de l'éntrée se tient un cantou.

 

Antoine nous explique le mécanisme.

 

 

Moulin 8

 

La partie sous le plancher:

L'eau de la rivière est amenée au moulin via un canal au bout duquel se trouve une vanne.

Quand la vanne est ouverte, l'eau s'engouffre sous le plancher. Elle actionne alors la roue horizontale 

qui entraîne ainsi l'axe qui lui est solidaire.

 

La partie dessus le plancher

Sur cet axe qui traverse le plancher, est fixée la meule mouvante.

Sous cette dernière, la meue dormante qui reste fixe est n'est donc pas entraînée en rotation.

On met le grain dans la trémie, (elle a été creusée dans un seul tronc de hêtre et très bien conservée depuis des siècles.)

Le grain est ensuite guidé vers l'axe de la meule via l'auget, puis écrasé par la meule mouvante qui tourne au dessus de la meule dormante.

La goulotte d'évacuation permet de récupérer la farine dans l'auge.

La tonnelle en bois recouvre les meules pour ne pas perdre la farine et se protéger des poussières.

Img 0441

 

Nous n'avons pas pu voir le moulin en service car l'une des 23 pales du rouet était cassée.

Moulin7 1

Une fois la visite finie, nous remercions notre guide de son accueil, sa gentillesse et de ses explications .

Img 2294Le moulin se visite tous les vendredis de 14h à 16h en été.

Contactez la mairie du Vaulmier pour rdv : 04 71 69 42 13